Goncourt Des LycéensL’aventure d’une vie pour six étudiantes de Vanier qui ont représenté le Québec au Prix Goncourt des lycéens 2012

Le cégep off re souvent aux étudiants des opportunités surprenantes et inusitées. Cela a été le cas pour six étudiantes de Vanier qui ont fait équipe et vécu une aventure littéraire hors du commun lorsque le Cégep Vanier a représenté le Québec au Prix Goncourt des
lycéens en 2012.

Pendant deux mois, Margot Beauchemin-Daoust, Cinthia Benavidez-Mina, Ikram Mecheri, Nathalie Prévil, Elysa Racanelli, Andreea Silvia Deac et la professeure de français Catherine Duranleau ont lu les onze romans de la sélection officielle de l’Académie Goncourt. Une fois par semaine, elles se rencontraient pour analyser, commenter et critiquer chaque livre en préparation aux deliberations locales, régionales et nationales. En novembre 2012, elles se sont rendues à Paris et à Rennes où, pendant une semaine, elles ont rencontré des lycéens français et choisi le lauréat, au terme de discussions, de rencontres et de délibérations.

« Six étudiantes et moi-même avons vécu une aventure littéraire stimulante et exigeante, » indique la professeure Catherine Duranleau, qui a eu l’idée audacieuse de soumettre la candidature du cégep Vanier pour représenter le Québec au Goncourt des lycéens.

Le cégep Vanier – seul établissement étranger en 2012 à se joindre au jury français – a bien représenté le Québec. D’origines multiples, les participantes étaient à l’image non seulement du collège et d’un Québec de plus en plus cosmopolite, mais aussi de la francophonie de demain. C’était aussi la première fois qu’un collège Anglophone représentait le Québec à ce prix.

C’est la participation du collège au Prix littéraire des collégiens, pendant deux années consécutives, qui a inspiré Catherine Duranleau à soumettre la candidature de Vanier pour représenter le Québec au Goncourt des lycéens.

Pour certaines étudiantes, c’était leur premier voyage à l’étranger. Elles ont été enthousiasmées par Paris, Rennes, les sorties culturelles, les rencontres et les activités entourant la 25e édition du Goncourt des lycéens. Dans l’avion et dans leurs chambres d’hôtel, elles ont continué à parler des romans, préparant des arguments pour soutenir leur choix du meilleur livre. La veille des délibérations fi nales, à Rennes, elles étaient debout jusqu’à 2 heures du matin pour préparer leur représentante, Ikram Mecheri, à defender leur choix – en occurrence – celui qui a fi nalement été couronné, Joël Dicker, auteur de La vérité sur l’affaire Harry Québert.

Par la suite, les étudiantes de Vanier ont rencontré le lauréat et ont accordé de nombreuses entrevues pour les médias français ainsi que pour Radio-Canada et CBC.

Quelle expérience extraordinaire pour toutes ces étudiantes! C’est une aventure intellectuelle qui aura sûrement marquee leur passage au cégep.

Website Feedback