602-103-MQ, De la censure à la liberté d'expression
Quelle est la meilleure arme pour faire la révolution? La parole bien sûr! Dans ce cours, les élèves seront sensibilisés au Québec de la grande noirceur et au Québec d’aujourd’hui, celui d’après la Révolution tranquille. La censure imposée par les autorités cléricale et politique a été vaincue grâce à des intellectuels armés de parole et de lecture. Dans un premier temps, le cours initiera les élèves à l’analyse littéraire par le biais de nouvelles à chute québécoises, puis, dans un second temps, il se concentrera sur l’œuvre majeure de Gérard Bessette, Le libraire, pour aborder la période « noire » du Québec et l’explosion sociale apportée par la Révolution tranquille.