(Accès au cours déterminé par le bureau des Admissions ou par le test de classement de français)

Culture française et littérature

Ce cours est destiné aux étudiants dont le niveau de compétence en français est bon. A la fin du cours l’étudiant devra être capable de traiter d’un sujet culturel et littéraire. Il ou elle devra savoir analyser des documents médiatiques, des textes culturels et littéraires et rédiger, à l’aide d’ouvrages de référence, un texte d’environ 550 mots. Au programme, divers textes de longueur variée dont au moins une oeuvre complète du Québec ou de la francophonie.

Themes

De la censure à la liberté d’expression

Quelle est la meilleure arme pour faire la révolution? La parole bien sûr! Dans ce cours, les élèves seront sensibilisés au Québec de la grande noirceur et au Québec d’aujourd’hui, celui d’après la Révolution tranquille. La censure imposée par les autorités cléricale et politique a été vaincue grâce à des intellectuels armés de parole et de lecture. Dans un premier temps, le cours initiera les élèves à l’analyse littéraire par le biais de nouvelles à chute québécoises, puis, dans un second temps, il se concentrera sur l’œuvre majeure de Gérard Bessette, Le libraire, pour aborder la période « noire » du Québec et l’explosion sociale apportée par la Révolution tranquille.

De Léonise à Maryse : voix féminines et féministes dans la littérature québécoise

Il y a cent ans, la publication du premier livre de poésie québécois par une femme, Fleurs sauvages, de Léonise Valois, marquait l’avènement d’une voix féminine dans la littérature d’ici. Depuis, des poètes et écrivaines telles Anne Hébert, Nicole Brossard, Louky Bersianik et Francine Noël ont voulu se constituer un espace qui leur permette de devenir visibles, d’être reconnues dans l’histoire politique, sociale et culturelle québécoise. Dans ce cours, les étudiants liront quelques-unes des œuvres de ces femmes qui, dans l’écriture et par l’écriture, se mettent en scène et explorent leurs motivations, leur quête identitaire et leurs moyens d’expression.

Est-Ouest. Écrivains slaves d’expression française

Est-Ouest : c’est la trajectoire effectuée lors des dernières décennies par de nombreux écrivains d’origine slave, dont Milan Kundera (ex-Tchécoslovaquie /République tchèque), Brina Svit (ex-Yougoslavie/Slovénie), André Makine (ex-URSS/Russie), et Rouja Lazarova (Bulgarie), qui ont émigré en Occident et adopté le français comme langue d’expression. Dans ce cours, les élèves liront quelques-unes de leurs œuvres et exploreront leur imaginaire, caractérisé notamment par l’expérience de l’immigration, l’apprentissage de la langue et de la culture françaises, la confrontation des civilisations est-européenne (ou balkanique) et occidentale, le souvenir du communisme et des traumatismes que celui-ci a provoqués, et le passage du totalitarisme au capitalisme sauvage.

Kessel, l’écrivain reporter

Toute sa vie, Joseph Kessel a parcouru le monde et a ainsi saisi la matière de ses livres. Si vous aimez l’exotisme doublé d’un regard ethnologique, Joseph Kessel se révèle incontournable! Ce cours, par son approche graduée, vous initiera à l’analyse littéraire du genre narratif d’abord à l’aide de courtes nouvelles à chute. Puis, vous lirez un roman de Joseph Kessel et aborderez le thème de l’attachement. Ainsi, à la fin de ce cours, vous saurez analyser, rédiger et réviser un texte portant sur un sujet littéraire tout en ayant acquis des connaissances sur une contrée étrangère.

L’impact des régimes didacteurs sur la vie des individus

L’individualisme, qui prône les droits et les intérêts personnels plutôt que ceux du groupe, peut-il être un cadeau « empoisonné » sous un régime dictatorial ? Pour comprendre les mécanismes d’encadrement des systèmes dictatoriaux dont le but est de garder le monopole de la culture et des différents aspects de la vie sociale et privée, vous analyserez un roman de Dai Sijie et des nouvelles de Marcel Aymé, à l’aide de documents informatifs traitant du contexte sociohistorique des régimes totalitaires. Après l’étude du roman où vous serez encadrés, vous développerez votre esprit critique en appliquant une grille d’analyse à une nouvelle de votre choix dans un travail d’équipe.

Langue et littérature du Québec moderne

Dans la seconde moitié du 20e siècle, on a constaté au Québec un désir d’affirmation nationale dans la population francophone. Une des conséquences de cette transformation fût la valorisation du statut de la langue parlée, souvent identifiée sous le nom de joual. Afin de saisir l’importance de ce changement, on s’interrogera sur le statut et l’évolution de ce registre qui a infiltré la langue écrite. Pour faire cette étude linguistique et prendre le pouls de la littérature québécoise contemporaine, les étudiants analyseront des œuvres de théâtre, de prose, des extraits de monologues d’humoristes et quelques séquences de films.

La nouvelle réaliste française

Au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, la France a été le théâtre de grands changements sociaux, politiques et économiques. Des auteurs comme Émile Zola et Guy de Maupassant ont dépeint cette société en pleine mutation grâce à des sujets et à une écriture proche de la réalité de cette époque. Dans ce cours, les étudiants liront quelques-unes des nouvelles réalistes de ces écrivains et analyseront les thématiques et les procédés qu’ils utilisent dans le but de traduire le quotidien, les aspirations et les échecs du peuple français. Par la suite, des parallèles seront établis entre cette représentation réaliste et notre société québécoise contemporaine. (106 mots)

Le Québec en chansons

Connaissez-vous la première chanson québécoise? Le premier chansonnier québécois? Un chanteur du Québec contemporain? Les chansons, par leurs paroles et leur musique, sont le reflet d’une société et une partie inhérente de la culture d’un peuple. À travers cette forme d’art, il est possible de suivre l’évolution du Québec, de ses débuts jusqu’à nos jours. Si nous prenons le temps d’y regarder d’un peu plus près, nous pouvons voir, parfois en filigrane, les traces que l’époque a laissées. Dans ce cours, nous remonterons le temps, au fil des chansons, des débuts de la colonisation au Québec d’aujourd’hui, situant chaque œuvre dans son contexte socio-historique.

Roman québécois au féminin

Comment les femmes ont-elles contribué à l’évolution de la littérature au Québec? Ce cours offrira aux étudiants une présentation des grands courants du roman québécois (la littérature du terroir, le réalisme urbain, la modernité et la postmodernité) dans la perspective de l’écriture au féminin. Le cours se concentrera sur l’œuvre des grandes romancières québécoises du XXe siècle: Germaine Guèvremont, Gabrielle Roy, Marie-Claire Blais et Anne Hébert. À l’aide de lectures d’extraits et d’œuvres complètes, les étudiants auront l’occasion de se familiariser avec quelques enjeux sociopolitiques dans les textes de femmes (la critique de la condition féminine/masculine, l’émancipation sociale et culturelle) ainsi qu’avec les caractéristiques propres au genre narratif.

Panorama de la littérature française

Comme un voyage dans le passé, l’étude des œuvres littéraires nous permet d’observer les époques qu’elles représentent et de mieux connaître les idées qu’elles font avancer. À travers la lecture d’extraits de grands classiques, les élèves étudieront l’évolution de la littérature française du Moyen Âge à nos jours. Ils apprendront à reconnaître les grands courants littéraires, de l’Humanisme au Post-modernisme, en passant par le Classicisme, le Romantisme et l’Existentialisme. Finalement, ils seront en mesure d’interpréter les visions du monde contenues dans les œuvres et de les mettre en lien avec le contexte qui les a fait naître.

Website Feedback