(Accès au cours déterminé par le bureau des Admissions ou par le test de classement de français)

Langue française et culture

Ce cours est destiné aux étudiants dont le niveau de compétence en français est assez bon mais qui éprouvent encore des difficultés dans une ou deux des quatre habiletés. Au moyen de diverses activités d’apprentissage en classe, l’étudiant sera amené à comprendre et commenter des textes écrits médiatiques, culturels et littéraires de 2500 à 3000 mots et de courts documents sonores, ainsi qu’à produire de courts exposés oraux et à rédiger des textes d’environ 450 mots.

Themes

Culture slave et francophonie

Des Serbes aux Russes, en passant par les Bulgares et les Polonais, les Slaves constituent dorénavant une partie intégrante de la société québécoise. Mais qu’est-ce qui les distingue des autres peuples? Comment peut-on caractériser la mystérieuse « âme slave » qui fascine tant les Occidentaux? Ce cours propose, par le biais d’essais, d’entretiens, d’œuvres littéraires et de films, une réflexion sur l’identité slave, laquelle soulèvera la question plus générale de l’identité culturelle dans une société plurielle. Nous verrons également comment, par leur passion, leur esprit de révolte, leurs rêves visionnaires et leur humour caustique, des écrivains et artistes slaves ont transformé et transforment encore aujourd’hui la culture francophone.

Dialogues interculturels

La culture francophone s’enrichit quotidiennement au contact d’autres langues et d’autres cultures, sur lesquelles elle agit à son tour. Mais comment se déroulent ces dialogues constants entre les groupes culturels? Dans ce cours, les étudiants se familiariseront avec la notion d’interculturalisme, particulièrement importante au Québec, puis partiront à la découverte d’autres cultures par l’intermédiaire de textes informatifs et de productions artistiques (roman, chansons, films) qui entretiennent des liens avec la francophonie. Ils analyseront les nombreux défis posés par la transposition d’œuvres d’un contexte culturel à un autre. Cette réflexion leur permettra de déterminer les principes fondamentaux d’une véritable ouverture à l’autre, essentielle dans une société qui se veut interculturelle.

Fais-moi peur! En quête d’épouvante et de suspense

Notre fascination pour les histoires d’horreur remonte à notre tendre enfance. Plus tard, notre soif de l’occulte nous amène à donner foi aux rumeurs et légendes urbaines qui sont le foyer de toutes les peurs noyées dans le quotidien. Nous nous pencherons, grâce à des articles multidisciplinaires, sur les raisons qui nous poussent à rechercher l’effroi et parcourrons quelques genres d’écrits dont les contes de fées, les légendes urbaines et les œuvres québécoises d’épouvante et de suspense. Nous verrons également les recherches faites sur le sujet pour comprendre s’il existe un lien de causalité entre la consommation d’œuvres terrifiantes et les comportements déviants.

Et si on riait?

Que ce soit dans sa barbe, aux larmes ou de bon cœur, rire fait partie du quotidien. Mais qu’est-ce qui fait s’esclaffer les gens tant ici qu’à l’étranger? Comment le sens de l’humour a-t-il évolué au cours de l’histoire? Dans le cadre de ce cours, vous examinerez la culture humoristique du Québec des cents dernières années. Par la lecture et l’écoute de textes comiques en parallèle avec l’analyse d’études sociologiques et philosophiques sur le rire, vous acquerrez une meilleure compréhension de la société québécoise et la langue française. Vous verrez en particulier la façon dont les Québécois ont utilisé le rire pour transmettre leurs idées en fonction des événements historiques qu’ils traversaient.

Femmes en mouvement

Sorcières, tziganes, esclaves, voyageuses, déportées, immigrées, réfugiées, sans-abri, les femmes ont connu et connaissent encore de multiples figures de l’errance, choisie ou imposée. Nous écouterons ce que leurs voix, trop souvent étouffées par l’histoire, ont à dire lorsqu’elles parviennent à se faire entendre dans des témoignages ou des œuvres d’art. Elles y parlent de violence et de préjugés, de déchirement entre fidélité aux origines et intégration dans un nouveau milieu, de marginalité et de liberté, de mémoire et de filiation. Nous explorerons quelques romans, chansons, films et bandes dessinées de ces femmes, au Québec et ailleurs, pour qui le mouvement, l’instabilité et le changement sont devenus un mode de vie.

L’alimentation sous haute surveillance

Quelles que soient nos origines, notre alimentation nous parait unique. Et pourtant…notre régime alimentaire s’uniformise d’un bout à l’autre de la planète et certainement pas pour le mieux! Nous voici donc plongés dans l’envers de la culture : organismes génétiquement modifiés, monoculture, agriculture intensive, élevage industriel, pesticides, engrais chimiques, additifs alimentaires, colorants artificiels, il y a de quoi en perdre l’appétit… Et bien non! Des solutions existent pour corriger la situation. L’étude de textes variés, d’extraits vidéo et d’un essai complet permettra le développement de la pensée critique et l’acquisition des règles de structuration propres aux textes informatifs et argumentatifs.

L’art engagé

IAM, Richard Desjardins, Alpha Blondy, Angelique Kidjo, Loco Locass; plusieurs artistes saisissent la caméra, le micro, la plume ou le pinceau comme arme de contestation et de revendication. On peut en effet décider de mettre son art au service d’une cause politique, sociale ou religieuse; on parle alors d’art engagé. Ce thème central sera exploré grâce à l’analyse d’un roman québécois, d’essais et d’œuvres artistiques du monde francophone, et à la rédaction de textes informatifs. En réfléchissant au rôle de l’art comme moteur de progrès social, les étudiants développeront un vocabulaire plus riche et amélioreront leur capacité à communiquer en français, tant à l’écrit qu’à l’oral.

Le Québec d’hier et d’aujourd’hui

Connaître le passé permet de mieux saisir les enjeux actuels et prépare à relever les défis de l’avenir. Ainsi, plonger dans la société québécoise des années 1940 à nos jours permettra aux élèves de mieux comprendre la culture actuelle. À travers la lecture de textes divers, ils pourront observer une société largement dominée par l’Église, se transformer avec l’affirmation de l’identité québécoise, puis avec les nouvelles vagues d’immigration des années 1970 à nos jours. À la lumière du passé, les élèves s’interrogeront sur l’avenir. Quelle société voulons-nous bâtir?

L’essai au Québec

Sur le plan social, politique et artistique, le Québec a énormément changé au cours des 60 dernières années. Un des événements marquants qui ont enclenché ce processus de changement fut la publication de l’essai Le Refus Global par Paul-Émile Borduas. En commençant par quelques extraits de cette œuvre fondamentale, les étudiants suivront d’une manière chronologique le développement du genre de l’essai au Québec. Grâce à la lecture et à l’analyse d’un choix d’essais, ils pourront cerner l’importance de ces écrits dans la construction de l’identité québécoise, tout en développant leur habileté à rédiger des textes informatifs.

Le tout et ses parties : identités et société québécoise

Comment se développe notre identité? Comment cette manière de nous définir s’intègre-t-elle dans un groupe ou dans une nouvelle culture? Dans ce cours, les étudiants amorceront leur réflexion par la lecture d’essais portant sur une multitude de sujets identitaires tels la socialisation, le souci du corps, l’égalité des sexes et le besoin de reconnaissance. De plus, l’étude d’un roman dont le thème central représente cette recherche d’appartenance à la société québécoise, terre d’accueil, permettra à l’étudiant d’explorer les difficultés d’intégration du nouvel arrivant, causées notamment par la barrière linguistique et par les conflits interculturels.

L’évolution de la société québécoise des années 50 à aujourd’hui

Dans la deuxième moitié du XXème siècle, le Québec a connu une période de mutations profondes, évoluant d’une société partagée entre les anglophones et les francophones vers une société pluraliste. Durant cette période, comment la perception de l’importance de la langue française a-t-elle évolué? Comment s’est développée l’identité québécoise? Comment s’est réalisé l’épanouissement des communautés culturelles? Nous tenterons de répondre à ces questions par le biais d’essais, d’œuvres littéraires et de films. Nous travaillerons également deux types de discours : informatif et argumentatif. Les étudiants développeront aussi des techniques d’autocorrection afin d’améliorer leurs habiletés en écriture.

Origines et identité(s)

La question de l’identité est au cœur des mutations des sociétés contemporaines. Dans ce cours, les étudiants liront plusieurs essais sociologiques afin de mieux développer une pensée critique sur la notion de l’identité. Du concept des origines, à la quête de soi, en passant par le vivre ensemble dans la diversité, nous verrons comment se construisent les fondements de l’identité personnelle et comment l’individu s’intègre au sein d’un groupe, d’une société, tout en conservant sa particularité. À travers différents essais, il s’agira de comprendre que l’estime et l’image de soi se forgent et s’actualisent constamment dans les interactions entre les individus, les groupes et leurs idéologies.

Propagande, médias et démocratie

Comment amener la majorité de la population à appuyer une politique, à acheter un produit ou à adhérer à une idée? La propagande joue un rôle indéniable au sein des sociétés démocratiques, mais comment fonctionne-t-elle? Quelles sont les conceptions idéologiques qui la sous-tendent? Voici le genre de questions auxquelles nous tenterons de répondre dans le cadre de ce cours. À partir de l’analyse d’essais, d’articles, de documents visuels et audiovisuels, nous tracerons l’historique de la propagande moderne en tentant de cerner ses mécanismes de fonctionnement et nous réfléchirons sur son rôle dans les sociétés démocratiques.

Repenser le féminin et le masculin

Le féminisme a bouleversé la société occidentale et il a amené dans son sillon la réflexion sur la masculinité. Par conséquent, on reconnaît aujourd’hui que les identités sexuées sont en grande partie construites par différents discours sociaux. Le mouvement a perdu de sa ferveur du début, mais est-il pour autant dépassé? Comment le sexe biologique conditionne-t-il le parcours des jeunes adultes aujourd’hui? Afin de répondre à ces questions, nous réfléchirons sur les notions de féminin et de masculin dans leur sens social. Pour stimuler la réflexion, nous lirons des textes informatifs et argumentatifs présentant les bases du mouvement et analyserons la représentation du genre sexuel dans les arts et les médias.

Voix afro-antillaise

Ce cours se penchera sur les écrits afro-antillais de la littérature francophone. Nous étudierons comment, émanant d’une mosaïque culturelle, ils ont pris naissance. La quête identitaire, la Négritude, la Créolité, l’Antillanité seront les quelques grands concepts que nous aborderons. De la Guyane Française, en passant par la Martinique, le Sénégal, et bien d’autres pays, nous examinerons comment les poèmes, les nouvelles, les contes, les romans de certains auteurs tels que Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Dany Laferrière, Alain Mabanckou, Amadou Hampâté Bâ ont façonné l’identité afro-antillaise, d’ici et d’ailleurs. À travers des textes, des conférences, des documentaires, il s’agira de prendre conscience des préoccupations communes qui alimentent ces écrivains.

Website Feedback